Le visage de Jésus

Au risque de me répéter : Jésus fait vendre. Dernier article en date : après sa maison, des scientifiques auraient retrouvé le vrai visage de Jésus !

Comme vous le savez déjà, il n’existe aucune représentation du vivant de Jésus sous forme de dessin, peinture ou sculpture. Aucun des évangiles ne fournit de description physique de Jésus. Il est donc probable que Jésus n’avait aucun trait physique distinctif. Il devait donc ressembler à « Mr Tout le monde ». D’ailleurs, selon Mathieu et Marc, Judas est obligé de désigner Jésus aux soldats venus l’arrêter, preuve qu’il devait passer inaperçu au milieu des autres :

47 Il parlait encore quand Judas, l’un des douze, arriva avec une foule nombreuse armée d’épées et de bâtons, envoyée par les chefs des prêtres et par les anciens du peuple. 48 Celui qui le trahissait leur avait donné ce signe: «L’homme auquel je donnerai un baiser, c’est lui. Arrêtez-le!» 49 Aussitôt, il s’approcha de Jésus en disant: «Salut, maître!», et il l’embrassa. 50 Jésus lui dit: «Mon ami, ce que tu es venu faire, fais-le.» Alors ces gens s’avancèrent, mirent la main sur Jésus et l’arrêtèrent. (Matthieu 26:47-50)

43 Il parlait encore quand soudain arriva Judas, l’un des douze, avec une foule armée d’épées et de bâtons envoyée par les chefs des prêtres, par les spécialistes de la loi et par les anciens. 44 Celui qui le trahissait leur avait donné ce signe: «L’homme auquel je donnerai un baiser, c’est lui. Arrêtez-le et emmenez-le sous bonne garde!» 45 Dès qu’il fut arrivé, il s’approcha de Jésus en disant: « Maitre !» et il l’embrassa. 46 Alors ces gens mirent la main sur Jésus et l’arrêtèrent. (Marc 14 :43-46)

Partant du principe que Jésus devait ressembler à n’importe quel habitant de Palestine de l’époque, des scientifiques ont utilisé des techniques d’analyse médico-légale (comme dans une série bien connue) à partir d’ossements remontant au Ier siècle. Le résultat est le suivant :

Choquant à première vue mais vous ne devriez pas être surpris : Jésus était probablement plus proche physiquement d’un Yasser Arafat que d’un Léonardo Di Caprio barbu aux cheveux longs. La rigueur scientifique de tout cela reste tout de même faible et nous ne saurons probablement jamais à quoi ressemblait Jésus. Est-ce si important de le savoir ? A chacun son Jésus, seul le message compte réellement.

Jesus Asiatique

ISTANBUL - TURKEY - OCT 26: Byzantine icon of the Black Virgin. It is the only image of Virgin Mary with Jesus Christ depicted as black. Located in the Theological School of Halki and destined for countries in Africa, but never arrived there. On October 26, 2014 in Istanbul, Turkey

Cet article donne toutefois l’occasion de rappeler que la représentation de Jésus a beaucoup évolué depuis des siècles.

La représentation la plus ancienne connue daterait de 150 (après J.C. :-)) et a été retrouvée sur un mur de Rome. C’est un graffiti (j’exclus de cet article les représentations symboliques telles que le poisson, le phénix…). La légende signifie « Alexamenos rend un culte à son Dieu ». Le dénommé Alexamenos est représenté à gauche, levant les bras en signe de prière ou de respect en direction d’un personnage crucifié, avec une tête d’âne : Jésus. Sans doute l’auteur du graffiti voulait-il se moquer de la croyance d’Alexamenos.

Graffiti

Ce graffiti est intéressant à double titre : outre son ancienneté, il s’agit de la première représentation de Jésus en croix avant le IVème siècle. En effet dans les premiers siècles de notre ère, Jésus est représenté principalement en berger avec un mouton sur les épaules :

Gravure Jésus Peinture Jésus Statue Jésus

La plupart de ces représentations ont été retrouvées dans les catacombes chrétiennes à Rome et ni leur historicité, ni le fait qu’elles représentent Jésus ne font débat, bien que le thème du « Bon Pasteur » soit un classique de la représentation du Dieu Hermès à l’époque classique (500 ans avant la naissance de Jésus) :

Hermes

Comportement classique des Romains qui « annexaient » les dieux d’origine étrangère pour les associer à leur propre dieux. Leur syncrétisme est même allé jusqu’à représenter Jésus en dieu Apollon conduisant son char (dans le mausolée M sous la basilique Saint-Pierre de Rome) :

Jesus Apollon

Dans toutes les représentations entre le Ier et le IVème siècle, Jésus apparait physiquement imberbe, comme un « bon Romain ». Plus vendeur pour une religion en plein croissance ! Il est même très souvent représenté sous forme d’enfant.

Il faut attendre la fin du IVème siècle (et plus particulièrement le règne de l’empereur Constantin) pour voir apparaitre un Jésus plus âgé, barbu aux cheveux longs.

Jésus Barbu

Cela va devenir la représentation dominante, malgré quelques soubresauts de l’histoire :

  • le premier iconoclasme de 730 à 787 sous le règne de l’empereur byzantin Constantin V Copronyme interdit l’usage d’icônes du Christ, de la Vierge Marie et des saints, et ordonne leur destruction. En 754, le concile de Hiéreia reconnaît l’iconoclasme comme doctrine officielle … doctrine qui est condamnée en 787 lors du deuxième concile de Nicée ;
  • le second iconoclasme de 813 à 843 promulgué par l’empereur Léon V condamne l’utilisation des images (peut-être sous l’influence de l’Islam), usage rétabli en 843 par sa veuve Théodora. A noter que l’Église grecque continue à célébrer chaque année la date de restauration de la vénération des icônes le 11 mars 843 (fête du Dimanche de l’Orthodoxie) ;
  • la Réforme au XVIème siècle interdit les images matérielles. Depuis cette époque les temples protestants n’ont aucune représentation de personnages mais uniquement des croix en bois.

Du côté des orthodoxes, la représentation de Jésus est restée quasi-identique au fil des siècles : un Jésus en deux dimensions, intemporel, en majesté.

Coté occidental (église catholique), Jésus s’est de plus en plus « humanisé ». Le retable d’Issenheim est une rupture artistique au Moyen-Âge, représentant pour la première fois un Jésus en souffrance.

Le lien entre religion et art est un sujet passionnant mais qui dépasse largement le cadre de ce blog et mes propres compétences. Je n’irai donc pas plus loin. Les sources ci-dessous sont de bons points d’entrée dans le sujet.

Sources

https://fr.wikipedia.org/wiki/J%C3%A9sus-Christ#Repr.C3.A9sentation_de_J.C3.A9sus-Christ_dans_les_arts

https://fr.wikipedia.org/wiki/Repr%C3%A9sentation_de_J%C3%A9sus-Christ_dans_l%27art_chr%C3%A9tien#.C3.89volution_de_la_repr.C3.A9sentation_du_christ

https://oratoiredulouvre.fr/documents/paleochretien.php

http://academiemetz.canalblog.com/archives/2011/06/15/21404065.html

 

Ce contenu a été publié dans Journal, Personnages. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *